Puits-Citerne

Puits pour la petite irrigation

Des groupements de femmes utilisent des puits busés pour l’arrosage de leurs périmètres maraîchers.

En saison sèche ces puits ne produisent pas assez d’eau. Une solution : le puits citerne.

 
  Le puits citerne est un puits de grand diamètre à captage autonome. 3,5 m de diamètre pour le cuvelage; 3 m de diamètre pour le captage. On obtient un volume de stockage de plus de 42 m3 d’eau pour 6 m de captage.

Construction :

on utilise des briques de forme trapézoïdale en béton.
Une brique pèse 25 kg.
Elles sont fixées par des barres d’acier logées dans les deux orifices de chaque brique.
Les barres sont scellées dans une couronne en béton.

 
 

Moule à briques :

On voit la partie intérieure du moule à brique.
Les deux barres servent à construire les deux orifices de la brique.

 Une brique en béton :

La plus grande longueur de la brique mesure 50 cm. La hauteur mesure 25 cm. L’épaisseur de la brique vaut 12 cm.

 
 

 Fixation des briques :

On aperçoit pour chaque brique les deux barres d’acier de 2 cm de diamètre logées dans les orifices.

Les barres sont scellées dans une couronne en béton.

 Les briques donnent la forme :

Les briques placées les unes contre les autres forment le cercle.

Quatre rangées de briques reconstituent une buse de 1 mètre de hauteur.

 
 

 Le creusement :

On creuse le puits en utilisant la technique du havage.

La colonne de captage est posée sur une trousse coupante.

Lorsque l’on creuse tout autour de celle-ci la colonne et la trousse descendent lentement.