Pompe Agoutti

 On enfonce un tuyau muni d’un clapet anti-retour dans un sceau d’eau.

La poussée de l’eau ouvre le clapet. L’eau pénètre dans le tuyau.

 
   On soulève ce tuyau hors du sceau.

L’eau descend et ferme le clapet.

Une certaine quantité d’eau est « emprisonnée » dans le tuyau.

 On effectue successivement ce mouvement vertical alternatif.

L’eau jaillit à la partie supérieure du tuyau.

Comment effectuer facilement ce mouvement et recueillir l’eau à la sortie du tuyau ?

 
  Voilà comment fonctionne la pompe agoutti. Ce n’est pas une pompe aspirante.

Elle fonctionne selon le principe de l’inertie d’un fluide dans un tuyau en mouvement.

Elle a obtenu un brevet OAPI en 2003.

Schéma de la pompe

Le mécanisme de la pompe agoutti est simple : peu de pièces.

Son entretien est facile et peut être effectué par l’utilisateur après une formation.

Le beurre de karité est utilisé pour la lubrification des pièces en mouvement.

 
 

Un manchon fileté

Ce manchon en acier galvanisé a un diamètre de deux pouces.

Il est commercialisé partout.

Un réducteur

Ce réducteur en acier galvanisé permet de passer d’un diamètre de 2 pouces à un diamètre de 1 pouce et demi.

Il est commercialisé partout.

 
 

Une nouvelle pièce

En assemblant le réducteur et le manchon on obtient un dispositif qui permet de fixer la pompe sur le tuyau de remontée d’eau.

La partie hexagonale est utilisée pour l’immobilisation de la colonne pendant le retrait ou l’installation de la pompe.

Clé « plombier »

Pour fixer ou retirer la pompe on utilisait une cale et une clé dite « plombier ».

Celle-ci coûte cher. Selon la qualité son prix varie de 35.000 à 80.000 francs.

Un autre dispositif a été conçu et construit.

 
 

Un outil de démontage

Cet outil empêche la rotation du tuyau de remontée d’eau.

Sa partie hexagonale bloque le réducteur.

Les deux cornières empêchent la chute du tuyau.

Il remplace les deux outils précédents.

Bec verseur

Le bec verseur est constitué par une section de tube en acier galvanisé.

Elle a été courbée dans une presse.

 
 

Plaque de fixation

La plaque de fixation a une épaisseur de 1 cm. Ses dimensions : 20 cm sur 20 cm.

Les 4 trous de 17 mm de diamètre permettent de la positionner sur les 4 boulons fixés sur un cadre métallique scellé dans la margelle.

Tube guide

La plaque de fixation de la pompe est soudée sur l’extrémité supérieure du tube guide.

Celui-ci permet d’effectuer le mouvement alternatif vertical de la colonne de remontée d’eau.

 
 

Clapet non retour

Il est fixé sur l’extrémité inférieure du tuyau de remontée d’eau qui est en mouvement.

Il est plongé continuellement dans l’eau. C’est le « cœur » de la pompe.

Raccord « irrigation »

Le tuyau de remontée d’eau est en polyéthylène.

Ses deux extrémités sont équipés de raccord de type « irrigation ».

Ils permettent de fixer le réducteur et le clapet.